retroactif

CONCEPTION DU PROJET

Promotrice d’initiatives culturelles ayant rapport au patrimoine historique, la Fondation RetroActif soutient la réalisation d’une monographie consacrée à un monument d’art de l’Antiquité découvert en Crimée (Ukraine). Cette publication richement illustrée vise à faire connaître aux amateurs d’art et d’histoire antique le fameux Tombeau de Déméter, dont le trésor archéologique est aujourd’hui conservé dans les collections du Musée de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg.

UN TRÉSOR DE L’ART GREC EN MER NOIRE

Le Tombeau de Déméter est un monument de l’art grec tout à fait remarquable, encore peu connu du public occidental. Situé à Kertch, en Crimée (Ukraine), ce caveau funéraire tire son nom de la représentation de la déesse Déméter peinte en voûte. Témoignage de l’art antique sur les côtes septentrionales de la mer Noire, le Tombeau de Déméter constitue un exemple frappant de peinture murale gréco-romaine sur sol ukrainien.

UN ENSEMBLE DISPERSÉ

Le Tombeau de Déméter a été mis au jour en 1895, année de couronnement du Tsar Nicolas II. Sa découverte a immédiatement fait sensation : le tombeau était l’un des rares monuments peints de l’Antiquité à avoir échappé à la destruction et à avoir livré un trésor archéologique. Ce mobilier funéraire très riche est aujourd’hui conservé au Musée de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie). Réunir les fresques du tombeau de Kertch à son inventaire funéraire, tel est le but assigné à la publication.

L’IASA ÉDITEUR SCIENTIFIQUE

L’Institut d’Archéologie et des Sciences de l’Antiquité de l’Université de Lausanne (IASA) est le maître d’œuvre du projet. La direction éditoriale est assumée par l’un de ses collaborateurs scientifiques, M. Pascal Burgunder. Spécialiste de l’histoire et de l’archéologie du Sud ukrainien et russe, M. Burgunder a su gagner la confiance des musées et instituts de ces deux pays et a réuni une équipe de savants internationale qui travaille à restituer au monument l’aspect de sa découverte.
La date de parution de l’ouvrage est fixée au printemps 2007.

Ce projet a reçu le soutien du Rectorat de l’Université de Lausanne qui est signataire du contrat de collaboration avec le Musée d’Etat de l’Hermitage.

DÉNOMINATEUR COMMUN DES CULTURES

La publication bilingue du Tombeau de Déméter revêt une importance particulière pour la Suisse qui favorise ainsi une meilleure connaissance du patrimoine mondial et fonctionne comme relais entre les cultures. Cette collaboration exceptionnelle avec l’Ukraine et la Russie met en valeur un patrimoine culturel inédit ; elle souligne encore l’ancrage historique de ces deux pays à la civilisation gréco-romaine, fondement de la culture européenne.

« LES DERNIERS DES GRECS »

La publication d’un ouvrage consacré au Tombeau de Déméter est une initiative culturelle visant à faire connaître l’héritage de l’Antiquité classique en Crimée par le truchement de l’IASA. Cette première étape sera suivie ultérieurement par l’organisation d’une exposition internationale portant sur la population grecque en Crimée de l’Antiquité à nos jours.

D’autres informations sont disponibles sur le site Internet de l’IASA, sous l’onglet «Projets de l’IASA»: www.unil.ch/iasa